Janet La France à la barre du Centre du patrimoine

Janet La France connaît bien le Centre du patrimoine pour y avoir travaillé depuis 2006. Elle apporte une riche expérience à la direction générale. Le conseil d’administration et le personnel sont heureux de l’accueillir dans son nouveau rôle.

Généalogiste certifiée, la nouvelle directrice générale de la SHSB a de solides compétences organisationnelles qu’elle a développées en faisant de la généalogie et en acceptant des responsabilités administratives au Centre. Entre autres, elle a formé du personnel et des bénévoles et a souvent été appelée, en tant que généalogiste, à gérer des situations délicates autour de questions telles que l’identité, la famille, le handicap, l’éloignement, l’appartenance culturelle et l’expérience personnelle. Avide lectrice de publications sur l’histoire, Janet saisit les occasions de développement professionnel : entre autres, elle a participé à des ateliers de l’Association manitobaine des archives et elle est maintenant inscrite à un cours de la Archives Association of British Columbia sur les pratiques courantes en archivistique.

Depuis longtemps, Janet s’intéresse à l’histoire des Métis et de la traite des fourrures. Elle a travaillé comme illustratrice de romans jeunesse et de livres pour enfants, et de matériel destiné à des programmes scolaires. Elle agit aussi comme interprète costumée lors d’événements culturels et historiques dans des musées, des sites historiques, des parcs provinciaux et des conférences, mettant en valeur l’histoire locale, la généalogie et les activités traditionnelles des Métis.

Au Fort Gilbraltar en 2011 – Fonds La Liberté
On voit de g. à d. Janet La France, Claire Sparling, Erle Einarsson,
Colin Mackie et Monique Olivier

Débordante d’énergie et d’espoir dans l’avenir de la SHSB, Janet partage : « Je travaille au Centre du patrimoine depuis 14 ans — je me sens prête à relever un nouveau défi et à exercer un plus grand rôle de leadership. La généalogie me passionne, cependant j’ai la volonté et l’ambition d’élargir mes horizons et de contribuer plus largement à l’essor du Centre du patrimoine qui, à mon avis, est un élément clé de la vitalité de la communauté francophone et métisse du Manitoba. »
Publié le 7 mai 2020.

Archives des nouvelles