Histoire du Centre

Le Centre du patrimoine : sa mission, son histoire et ses charactéristiques

Le Centre du patrimoine est un centre d’archives et de recherche qui se consacre à la préservation, à l’étude, à la diffusion et à la mise en valeur de l’histoire francophone et métisse du Manitoba et de l’Ouest canadien. La construction du bâtiment s’inspire des concepts en architecture d’édifice d’archives. Les chambres fortes sont conçues en enveloppes à l’intérieur d’une enveloppe. La température et l’humidité relative y sont soigneusement contrôlées. L’air est filtré grâce à un système de chauffage, ventilation et conditionnement d’air (CVCA), permettant de rencontrer les normes stipulées dans la politique de conservation du Service d’archives de la Société historique de Saint-Boniface.

L’équipe dynamique et passionnée du Centre du patrimoine assure la réalisation de sa mission publique et son engagement auprès des communautés à l’échelle locale, régionale, nationale et internationale.

 

La mission du Centre du patrimoine

Le Centre du patrimoine a pour mission de conserver et de diffuser les documents et ressources à valeur culturelle, patrimoniale, juridique ou historique, fruits de la présence des francophones dans l’Ouest canadien et au Manitoba depuis plus de 250 ans.

 

Le Centre du patrimoine est là pour vous offrir, ainsi qu’à toute la collectivité :

  • Un lieu unique où apprendre et découvrir l’histoire francophone et métisse de l’Ouest canadien.
  • La chance de faire des recherches généalogiques sur les familles francophones et métisses de l’Ouest canadien.
  • Une collection d’archives historiques canadiennes unique – des milliers d’images et de manuscrits, témoins irremplaçables de l’histoire et de la culture francophones et métisses.
  • Des expositions inédites sur l’histoire des Métis et des francophones de l’Ouest canadien.
  • Un site Web visité par des citoyens du monde entier.

 

Le Mur du Patrimoine

Le Mur du patrimoine qui orne l’entrée principale du Centre du patrimoine comprend des éléments de la façade de l’ancien Bloc Cauchon, connu plus tard sous le nom d’Hôtel Empire.

Construit en 1881-82, à l’angle sud-est de Main et York, de la ville de Winnipeg, le bloc Cauchon était l’un des édifices commerciaux les plus en vue. Les plans, de l’architecte Louis-Arsène Desy, avaient été commandés par Joseph-Édouard Cauchon (1816-1885), journaliste, politicien, homme d’affaires et premier lieutenant-gouverneur francophone du Manitoba. Le bâtiment qui ouvrait ses portes en février 1883 comprenait huit commerces au rez-de-chaussée et cinquante bureaux aux trois étages. Particulièrement remarquable était son impressionnante façade en métal pressé, de style victorien italianisant, confectionnée de colonnes décoratives en fonte et recouverte de fer galvanisé étampé aux détails de zinc. Tous ces éléments étaient de facture locale.

Le déclin économique subséquent força la vente de l’édifice à la firme Dunn et Price de Québec, devenant en 1884 le premier immeuble de logement à Winnipeg. De 1885 à 1897, trois incendies causèrent de sérieux dommages. Deux personnes y périrent.

Acheté par les Frères McLaren, l’édifice reprit son essor grâce à sa réfection, en 1905, en hôtel de luxe, nommé dorénavant Hôtel Empire. Les affaires florissaient grâce au développement du Union Station, ce qui, par contre, entraîna la construction d’autres hôtels. L’Hôtel Empire resta ouverte jusque dans les années 1970.

Un débat au sujet du sort du bâtiment favorisa des initiatives locales de préservation du patrimoine mais l’édifice ne fut pas épargné. En 1982, il était démoli. La Province du Manitoba et la Ville de Winnipeg s’entendirent avec le propriétaire pour conserver la façade, dont certains éléments sont restaurés et incorporés à ce mur du patrimoine.

Centre du patrimoine

Un centre du patrimoine incomparable, ouvert sur le monde, les services qu’offre le Centre du patrimoine et les ressources qu’il conserve touchent les Canadiens de tous les âges et de tous les milieux.