Logo SHSB

Festival du Voyageur

Voir le menu à droite pour des articles, lettres et photos au sujet du Festival du Voyageur.

Chronologie

1967 – Le Festival du voyageur prend racine mais la ville de Winnipeg n'a pas accepté de les aider financièrement cette année-là.

1969 – Le premier Festival est annoncé après avoir reçu le support de plusieurs organismes communautaires et du financement de la ville de Winnipeg et autre niveau de gouvernement. Robert Trudel en devient le premier président et Georges Forest le premier voyageur officiel.

1970 – Le premier Festival du Voyageur a pris place au Parc Provencher

1971 – Le Festival du Voyageur de 1971 a fait l'objet de nombreuses critiques, comme en témoignent les éditoriaux du journal La Liberté et le patriote (qui est devenu « La Liberté » cette même année). Une grande partie de la critique portait sur un même plus grand déficit que l’année précédente de 90 000 $ et le manque de français (le président du festival en 1971 a déclaré que si les Franco-manitobains voulaient plus de français, il leur revenait de se porter volontaires et de se présenter au festival).

1972 – Léo la Tuque est nommé la mascotte et marque du festival.

1973 – La nouvelle marque et mascotte du festival, Léo la Tuque, apparait dans La Liberté.

1974 – Un poste de gérant à temps plein dans le but d'améliorer la gestion du Festivalest créé.

1976 – Début de la programmation scolaire avec deux voyageurs scolaires officielles dès 1977.

1977 – La première construction de la cabane en rondis commence et deviendra le Fort Gibraltar (en 1978).

1982 –L'achat d'un édifice sur l'avenue Taché qu'on nommera « Le Rendez-vous » et qui sert non seulement de bureaux administratifs, mais aussi de salles de spectacles durant le Festival.

1988 – Bonhomme de neige géant qui mesure 15,24 mètres.

1990 – Le Festival du Voyageur initie la Ligue d'improvisation du Manitoba. Le Championnat mondial des courses de chiens et le Symposium international de sculptures sur neige donnent aussi une dimension plus internationale au Festival.

1996 – Installation de la glissoire géante conçu par Étienne Gaboury.

2001 – Construction et ouverture de la Maison du Bourgeois.

2003 - Décide de vendre « Le Rendez-vous » en 2003 afin de couper dans les dépenses. Vendu en 2006.

2005 – Met en place un centre d’interprétation au Fort Gibraltar pour les écoles et le publique durant les mois d’été (mai à Septembre).


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps