Logo SHSB

Une double signature

Prison de Regina. 5 août 1885.
Fête de notre Dame des neiges.

Jésus
Marie
Joseph,
Sauvez-moi.

Au Révérend Père Vital Fourmond
Mon Directeur de conscience.
L’Archevêque Bourget m’a Dit: Dieu qui vous a toujours dirigé et assisté jusqu’à l’heure présente ne vous abandonnera pas au plus fort de vos peines. Car il vous a donné une mission qu’il vous faudra accomplir en tous points. Mon Directeur de conscience me dit que mes malheurs et mes égarements viennent de ce que je n’ai pas bien compris ma mission. Le principe religieux qui m’a fait avoir tant de confiance dans la parole de l’Archevêque Bourget me conduit logiquement à avoir la même confiance dans l’interprétation que le prêtre approuvé mon Directeur de conscience me donne de la parole épiscopale de l’archevêque Ignace Bourget, d’heureuse mémoire.—
Renonçant donc à toutes les interprétations particulières que j’ai données de ma mission et que mon confesseur et directeur n’approuve pas je rentre dans le sein de l’église catholique, apostolique et romaine en faisant la déclaration suivante.

place de l’abjuration.

Mon Père, ô mon confesseur, ô mon Directeur de conscience, remettez-moi s’il vous plaît, tous mes péchés et toute la peine due à mes péchés, toutes mes fautes et toutes les conséquences de mes fautes; toutes mes offenses et toutes les suites de mes offenses, soit par rapport à Dieu, soit par rapport à la religion, soit par rapport à la société, soit par rapport à mon prochain, soit par rapport à moi-même.

Votre pauvre pénitent
Louis Riel ou Louis “David” Riel

Témoins J V Fourmond omi.
L. Cochin o.m.i.


Archives nationales du Canada, MG 27 I F 3, 55. Lettre de Louis Riel à J.-V. Fourmond, Regina, 5 août 1885.


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps