Logo SHSB

Question des salaires à payer 1953

Fonds des Oblats de Marie-Immaculée Fonds Province oblate du Manitoba/Délégation L 613 .M27L 239

Roland Chaput o.m.i. questionne ici le bien fondé des salaires qui doivent être débousés : «J'en suis rendu à me demander si la question d'école indienne est bien une question d'oeuvre ou une question d'argent pour la province. Je ne vois pas que l'on puisse se glorifier d'être les missionnaires des pauvres, de se dévouer au bien exclusif des âmes, de se pavaner du titre de missionnaire et en même temps réclamer un salaire de quelque $ 320.00 par mois comme on le demande pour moi dans cette lettre. Il me semble que nous avons assez de soucis sans être toujours sur cette sempiternelle question d'argent.

Pour ce qui est de mon cas particulier je ne vois pas que en justice je puisse réclamer un salaire comme principal et comme curé. Si les autorités provinciales pensent assez hautement de moi pour croire que j'ai les épaules assez larges pour porter ces deux charges, il est temps qu'elles changent d'idée. Depuis deux ans que je suis ici, je n'ai pas encore trouvé le temps de visiter la réserve, et pourtant la visite de nos gens est bien une des tâches importantes de notre ministère s'il faut en croire la retraite que nous avons eu l'été dernier. Mon travail de curé ici se limite à peu près à dire la messe et à bredouiller un bout de sermon dans une langue où j'ai peine à m'exprimer et que je ne puis pas perfectionner faute de temps pour l'étudier et pour l'approfondir. Je reconnaîtrais la justesse d'une réclamation pour un salaire de curé s'il y avait ici un prètre attitré spécialement à ce ministère, comme c'est le cas de Camperville.» Le 20 mars 1953

Reference: 

Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps