Logo SHSB

Plaque photographique

«Dans les débuts de la photographie, la plaque de verre fut d'abord humide : le photographe devait la préparer sur place, c'est-à-dire étaler convenablement l'émulsion photographique sur le verre au moment de l'emploi.
 

Photographie de l'abbé Maurice Baudoux sur plaque photographique, Fonds Maurice Baudoux

Ensuite apparaissent les plaques sèches, d'abord au collidion. Dans les années 1870, Richard Leach Maddox crée les plaques sèches dites "au gélatino-bromure d'argent".
 
Puis les frères Auguste et Louis Lumière inventèrent l'étiquette bleue, disponible dans le commerce des années 1890 jusque vers 1950. Il s'agit d'une plaque sèche, dont le temps d'exposition est de 1/60 de seconde. Elle fera le succès de la famille Lumière avant l'invention du cinématographe.
 
Celle-ci fut peu à peu remplacée, dès le début du xxe siècle, par la pellicule (pourvue d'un papier support), due à George Eastman, puis par le film (sans papier support) emprunté au cinéma.» Tiré du site Web Wikipedia, le 28 juillet 2016.

Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps