Logo SHSB

Henri Julien dans l’Ouest canadien

Henri Julien, artiste illustrateur d’origine québécoise, a connu une grande renommée dans le milieu de la presse écrite à la fin du 19e et au début du 20e siècles. Cette exposition virtuelle des oeuvres de Julien qui font partie des collections de la Société historique de Saint-Boniface met en évidence son lien avec l’Ouest canadien et plus particulièrement avec l’archidiocèse de Saint-Boniface.

Né à Québec en 1852, Henri Julien manifeste très jeune un talent naturel pour le dessin. Après avoir fréquenté le collège d’Ottawa, il entre comme apprenti graveur à l’imprimerie Leggo and Company de Montréal. Dès 1869, il travaille comme dessinateur dans les ateliers du Canadian Illustrated News ainsi que pour L’Opinion publique, qui paraît de 1870 à 1883. Il collabore aussi à d’autres publications montréalaises à titre de caricaturiste.

Henri Julien fait également des dessins de reportage. À l’invitation du colonel G.A. French, commandant de la Police à cheval du Nord-Ouest, il accompagne la force policière lors d’une expédition jusqu’aux pied des montagnes Rocheuses en 1874. Une série de dessins de cette expédition, dont plusieurs représentent des scènes manitobaines, sont publiés dans L’Opinion publique du 30 juillet 1874 au 25 février 1875.

De 1886 jusqu’à sa mort subite en 1908 à l’âge de 56 ans, Henri Julien est au Montreal Star, où il établit sa réputation de caricaturiste politique. Plusieurs de ses caricatures paraissent dans un album posthume publié en 1916 par des collègues et amis à Montréal. Henri Julien ne s’en tient pas exclusivement aux reportages d’actualité cependant, il fait aussi des illustrations d’événements historiques. Les hommes de lettres de son temps, Louis Fréchette et Alphonse Lusignan entre autres, font aussi appel à ses talents pour illustrer leurs oeuvres. D’ailleurs, l’oeuvre qui a fait la réputation internationale d'Henri Julien est le dessin de la Chasse-galerie sous forme de canot volant, exécuté pour illustrer le conte du jour de l’An d’Honoré Beaugrand publié dans La Patrie le 31 décembre 1891. Cette toile, la plus célèbre des oeuvres de Julien, est conservée au Musée du Québec.

Durant la dernière décennie de sa vie, Henri Julien se met à faire de la peinture, surtout de l’aquarelle, et il accepte des commandes à l’étranger. Vers 1900, Mgr Adélard Langevin, archevêque de Saint-Boniface, Couverture de l'album d'aquarelle d'Henri Juliencommande une série de dessins d'Henri Julien pour l’ouvrage de Dom Paul Benoît, c.r.i.c. sur la vie de Mgr Alexandre-Antonin Taché, premier archevêque de Saint-Boniface. Les aquarelles de Julien, dessinées à partir des nombreuses photographies que lui envoie Mgr Langevin, illustrent des personnages, des lieux et des bâtiments mentionnés dans la biographie, représentant la période entre 1845 et 1890. Ce sont de merveilleux témoignages de la fondation de paroisses franco-manitobaines et métisses pendant les années Taché (1854-1893)

Plusieurs de ces aquarelles, et quelques autres qui n’ont pas servi à l’ouvrage de Dom Benoît, sont conservées aux archives de la Société historique de Saint-Boniface dans un album titré Dessins Souvenirs et identifié de la mention « Par Henri Julien ».

BARBEAU, Marius. Henri Julien, Toronto, Ryerson Press, c1941, collection « Canadian art series ».

BENOIT, Paul. Vie de Mgr Taché, archevêque de Saint-Boniface, Montréal, Beauchemin, 1904, 2 vols.

DESAULNIERS, Gonslave et autres. Henri Julien, Album, Montréal, Beauchemin, 1896.

GLADU, Paul et Henri JULIEN, Henri Julien/Paul Gladu, Montréal, Lidec, 1970, collection « Panorama ».

GUILBAULT, Nicole. « Julien, Henri » dans Ramsey Cook, rédacteur en chef, Dictionnnaire biographique du Canada, vol. XIII, de 1900 à 1910, Les Presses de l’Université Laval et University of Toronto Press, 1994, p. 580-582.

GUILBAULT, Nicole. Henri Julien et la tradition orale, Montréal, Boréal Express, 1980, version publiée d’une thèse de M.A. intitulée « Henri Julien, illustrateur de légendes », Université Laval, 1978.

JULIEN, Henri, Marius BARBEAU, GALLERIE NATIONALE DU CANADA ET MUSÉE DU QUÉBEC, Henri Julien, 1851 [i.e.1852] –1908 : exposition commémorative/ Galerie nationale du Canada, Ottawa, La Galerie, 1938.

STANLEY, G.F.G., « The man who sketched the great march » dans H.A. Dempsey, éditeur, Men in scarlet, Calgary, Historical Society of Alberta, Toronto, McClelland, 1974, p. 27-29.


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps