Logo SHSB

Biogrpahie

Transcript de les pages 33 et 34 du livre Les noms de rues de Saint-Boniface (Collège Universitaire de Saint-Boniface, 1982) :

« Joseph-Norbert Provencher (1787-1853) naît à Nicolet (Québec). Il fait ses études classiques au séminaire de sa ville natale et ses études théologiques au séminaire de Québec ; il est ordonné en 1811.

En 1818, Mgr Plessis le désigne comme missionnaire à la Rivière-Rouge. En raison de l’éloignement, l’abbé Provencher se voit confier la charge de vicaire général. Il est accompagné de l’abbé Dumoulin.

A son arrivée, l’abbé Provencher se met aussitôt à l’œuvre et organise la paroisse de Saint-Boniface sur la rive droite de la rivière Rouge en face de l’embouchure de l’Assiniboine. Il y bâtit une résidence-chapelle et une école. L’année suivante, il commence l’érection d’un édifice plus approprié aux besoins du culte.

En 1820, il retourne au Québec pour rendre compte de sa gestion des affaires et apprend qu’il est élu évêque titulaire de Juliopolis et vicaire apostolique du Nord-Ouest canadien. Hésitant a accepter cette charge, Mgr Plessis le nomme curé de Yamachiche. En 1821, il accepte la charge épiscopale ; il est sacré aux Trois-Rivières par Mgr. Plessis en 1822.

Le nouvel évêque rentre immédiatement à Saint-Boniface afin poursuivre son œuvre. Il s’occupe de tout : relations politiques, questions agraires et financières, construction, fondation de missions, recrutement de missionnaires, lutte contre la pauvreté, … En 1823, il fonde le collège de Saint-Boniface.

Au cours des années suivantes, Mgr Provencher voyage au Québec et en Europe afin de se procurer de l’argent et des collaborateurs. Les Sœurs Grises arrivent à Saint-Boniface en 1844. Et par l’intermédiaire de Mgr Bourget, évêque de Montréal, Mgr Provencher s’assure le concours des Oblats de Marie Immaculée en 1845. La Congrégation des Oblats assume officiellement la charge des missions de l’ouest et du Grand Nord Canadien.

En 1847, il devient premier évêque de Saint-Boniface. Pour l’assister dans ses fonctions, le Père Taché est élu évêque titulaire d’Arath et coadjuteur de Saint-Boniface en 1850. Mgr Provencher meurt en 1853 ; il est inhumé dans la crypte de la cathédrale. Après l’incendie de 1968, ses restes ont été transportés dans le clocher Nord des ruines de la cathédrale. »

Fauchon, André. Les noms de rues de Saint-Boniface. Saint-Boniface: Collège Universitaire de Saint-Boniface, juillet 1982.


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps