Logo SHSB

Gens du perlage floral

 

Les premières perles des Métis incorporaient des motifs des cultures européennes et autochtones. Le perlage métis a souvent été classé dans la catégorie autochtone, ce qui explique pourquoi beaucoup de ce qu’ils produisent porte d'autres noms. Les femmes autochtones décoraient les vêtements et les objets avec des piquants de porc-épic teints, ce qui les limitait principalement à la création de formes et de motifs géométriques. Cependant, les Sœurs Grises ont enseigné aux enfants métis comment faire de la broderie française en soie, ce qui mettait en valeur les délicats motifs floraux très populaires en Europe.  Les Soeurs utilisent des matières des deux cultures : piquants, perles et fil à broder en soie.

La broderie florale métisse était si distinctive que les Sioux et les Cris appelaient les Métis « gens du perlage floral ».

 

Photo: Un Tikinagan (objet traditionnel pour un bébé) avec du perlage floral. (SHSB 99575, Centre du Patrimoine, Winnpeg, Manitoba, Canada).


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps