Logo SHSB

La colonie de la Rivière-Rouge face à son avenir - 1857-1870

Monseigneur Alexandre Taché, peinture, Fonds Oblats de Marie-Immaculée Manitoba/Délégation SHSB33147"... il règne dans le pays un certain malaise général, par rapport à notre état politique actuel, et malgré cela mes vues sont trop étroites et trop bornées pour prévoir quelle grande amélioration on va faire. Les différents systèmes qu'on nous propose sont, je le sais bien, spéculativement de beaucoup supérieur à notre système ou anomalie actuelle, et pourtant, dans la pratique, je crains bien que d'ici à longtemps nous ne nous en trouvions moins pas mieux. Quoiqu'il en soit le mouvement est imprimé, il nous faut cesser d'être ce que nous avons été jusqu'à présent, un peuple exceptionnel.
Lettre de Monseigneur A. Taché à S.J. Dawson, le 7 février 1859, imprimée dans Dawson, S.J., Rapport sur l'exploration de la contrée entre le Lac Supérieur et la Colonie de la Rivière Rouge, Toronto 1859, p. 43 
 
Ces mots de Monseigneur Alexandre Taché, envoyés à Simon James Dawson suite à l'expédition exploratoire Dawson-Hind de 1857-1858, indiquent l'existence de l'incertitude dans la population de la colonie de la Rivière-Rouge face à son avenir. Éloignée des capitales où les décisions seraient prises, elle avait raison de s'en inquiéter. Malgré l'impuissance relative des colons à influencer les décisions, ils avaient leurs opinions sur l'avenir de leur pays, opinions qui se développèrent au cours des événements dans la colonie et dans le monde extérieur.
 
Dans ce module, il est question des considérations faites au Nord-Ouest et à la Rivière-Rouge en particulier face à la perspective de la création de la Confédération canadienne et de la possibilité pour le Nord-Ouest de se joindre à la nouvelle Confédération.
 
En plus de ce module, il y a aussi les ressources du Dictionnaire biographique du Canada/Dictionary of Canadian Biography (DBC/DCB), projet de recherche et d’édition savante, qui vient de mettre en ligne
 
Nous remercions Patrimoine canadien qui a rendu possible ce projet grâce au financement offert dans le cadre du programme Développement des communautés de langue officielle, sous-volet Collaboration avec le secteur communautaire.

Une photographie du dessin de la Cathédrale de Saint-Boniface par George E. Finlay. St. Boniface Cathedral, with north tower being repaired or built, seen from the mouth of the Assiniboine. BAC


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps