Logo SHSB

La Broquerie

 

Le macaron centenaire de La Broquerie, 1983

En  1881, le partage de la municipalité de Sainte-Anne permet la création de la nouvelle municipalité de Carlton. Grâce aux démarches de Alphonse A.C. La Rivière, le nom est changé à La Broquerie en l'honneur de l'oncle, Joseph Antonin de La Broquerie, et de la famille maternelle de Monseigneur Taché. Le sceau de la municipalité est composé des armes de la famille Taché. Dans une publication de 1967, Marie-Louise Boily y a inclus une liste des premiers colons de la région : 1877, Jean-Baptiste Duhamel; 1878, les familles Houde, Gagnon, Granger, Bisson, Lanoue et Rocan; 1879 à 1881, Lambert, Normandeau, Boutin, Henrie et Gosselin; 1882, Paradis, Therrien, Chartier, Dubois et Hébert; 1883, Saint-Laurent, Freynet, Emond, Taillefer, Boisjoli et Chénier; 1884 à 1890, Rougeau, Brisson, Boily, Savard, Gauthier, Dégagné, Simard et Laurencelle.

La population suffisamment élevée, une mission est érigée canoniquement le 15 décembre 1883 sous le vocable «La mission de Saint-Joachim». Plus tard, le décret est modifié et le nom est changé à «La Paroisse catholique de Saint-Joachim de La Broquerie». En 1884, un premier curé est nommé à La Broquerie, l'abbé Maurice Guay. Une première église est alors construite. Une école est ouverte en 1887. En 1888, c'est le presbytère qui est en place.

En 1907, une plus grande école remplace la première. Cette dernière ne sera démolie qu'en 1963. Les Soeurs grises arrivent en 1912 et ce n'est qu'en 1919 que le couvent est construit. En 1960, une nouvelle école secondaire est construite et en 1961, une école élémentaire.

Plusieurs personnes de La Broquerie se sont joint à l'armée, la marine ou l'aviation pendant les deux grandes guerres. Deux d'entre eux sont morts sur le champ de bataille, Albert Bossé et Louis Fabas.

Après la guerre, en 1946, l'électrification de La Broquerie commence.

En 1967, la paroisse de La Broquerie compte 179 familles, soit 1023 paroissiens; et 123 élèves sont à l'école secondaire.

Boily, Marie-Louise. Paroisse St. Joachim, La Broquerie Manitoba 1967, 1967, 27 p.

Manitoba Hydro. L'histoire de l'électricité au Manitoba, [1995], p.30

Taillefer, Jean-Marie. La Paroisse St-Joachim de La Broquerie 1883-1983, 1983, 371p.


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps