Logo SHSB

Enseignante laïque

Dans une lettre à Joseph-Norbert Provencher, l’évêque de Québec, Joseph-Octave Plessis écrit : « La mission pourrait aussi gagner beaucoup par l’établissement d’une école de filles. M. Dumoulin m’a parlé d’une demoiselle Nolin qui serait capable de la conduire et qui désirait, dit-il, être soeur. Hé! Faites en une soeur, si vous voulez, sans qu’elle sorte du pays. Pour cela il n’y a qu’à lui laisser porter une robe de deuil avec telle coiffure qu’elle voudra pourvu qu’il n’y ait ni guimpe ni bandeau et lui permettre de faire pour un an entre vos mains les voeux simples de pauvreté, de chasteté et d’obéissance qu’elle pourra renouveler chaque année, sans s’obliger pour plus de temps à la fois. Si c’est une fille vertueuse et de réputation établie, comme je le suppose, elle aura en peu d’années des compagnes qui pourront en faire autant et former le noyau d’une communauté d’institutrices vivant du profit qu’elles feront de leurs écolières. »


Archives de la Société historique de Saint-Boniface, Fonds Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface, Série Provencher, Lettre de Joseph-Octave Plessis, évêque de Québec à Joseph-Norbert Provencher le 22 avril 1824, P1272-1275


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps