Logo SHSB

Suffisamment instruite

Joseph-Norbert Provencher note les conséquences de l’inondation de 1826 : « Tous ces accidents ont découragé plusieurs familles qui partent pour l’Amérique et le Canada. Je pense qu’il partira 250 âmes. Il doit en venir à peu près autant du nord. Ces émigrants sont presque tous Meurons et Suisses. Je ne les regrette guère. Il y a quelques familles canadiennes qui partent aussi. Je les regrette parce qu’il n’y avait que ces femmes qui surent faire quelqu’ouvrage, comme toile, étoffe, etc. »
Plus loin dans la lettre il note : « Nous avons enterré hier le vieux Nolin de Pembina. Il avait eu 84 ans le 4 de juin. Je ne sais si j’aurai sa fille maintenant pour tenir une école de fille. Il paraissait que tout dépendait du vieux qui voulait qu’elle lui fermât les yeux. »

Archives de la Société historique de Saint-Boniface, Collection générale de la SHSB, Série sujets, Lettre de Joseph-Norbert Provencher à Jean-Jacques Lartigue, évêque de Telemesse et premier sulpicien canadien, le 24 août 1826, 1/759/37-43


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps