Logo SHSB

Cimetière des Oblats - 340 Provencher

Photographie de Normand Boisvert

Dans un Bulletin de la SHSB, été 1995, un article de Lucien Chaput soulignait la densité historique du site du cimetière des Oblats à l'emplacement où se trouvait le Juniorat de la Sainte-Famille. On y lit que «Le cimetière oblat de Saint-Boniface a été utilisé de février 1920 jusqu'en décembre 1967. Le dernier inhumé était le frère Jean-Baptiste Lacasse, décédé le 26 décembre 1967. Cinq lots, dont l'un au centre de la rangée sud, n'ont pas été utilisés.

«Le développement du cimetière oblat de Saint-Boniface est intimement lié au développement du Juniorat de la Sainte-Famille, qui aurait aussi servi comme Maison provinciale pour un certain temps.

«Le Juniorat de la Sainte-Famille avait accueilli l'année de sa fondation (septembre 1905) 17 élèves. Situé dans l'ancienne école industrielle de Sainte-Boniface, sur le côté est de la rue Desmeurons à la hauteur de l'actuelle rue Hamel, le Juniorat était essentiellement une école catholique pour garçons, ayant comme mission supplémentaire le recrutement de nombreuses et solides vocations. Il assurait aussi la formation de missionnaires pour les différentes nationalités de l'Ouest. (Lesage, 1995).

«Détruite par un incendie le 10 mars 1911, le Juniorat sera amenagé d'une façon permanente, boulevard Provencher, en mars 1913 dans l'ancien pensionnat des Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, construit en 1898. acheté pour une somme de  80 000$ et l'échange d'un terrain, avenue de la Cathédrale. (Lesage, 1995). 

«Au printemps 1968, le Juniorat de la Sainte-Famille ferme ses portes et les Oblats décident de vendre la propriété. La vente a lieu au courant de 1970 à la province du Manitoba pour la construction du Centre culturel franco-manitobain; les revenus de la vente sont destinés à la création d'un fonds de pension pour les missionnaires âgés. (Lesage, 1995). 

«Une étude de la population oblate résidant dans le site peut nous donne une idée de la congrégation oeuvrant dans la province oblate du Manitoba. 

«Près des deux tiers (41 de 63) des Oblats inhumés rue Desmeurons sont nés au Canada. 88% de ces oblats canadiens sont nés au Québec. Deux seulement sont nés au Manitoba, deux en Ontario et un en Saskatchewan. Des oblats nés à l'étranger, 10 (près de 16%) sont nés en France, 5 sont nés au États-Unis, 2 en Irlande, et 1 chacun en Angleterre, en Belgique, en Espagne, aux Pays Bas et en Tchécoslovaquie.

«L'âge moyen au décès des Oblats inhumés rue Desmeurons est de 67,7 ans. L'âge médian, l'âge qui sépare en deux le nombre de décédés, est de 70,5. Le plus jeune oblat inhumé rue Desmeurons est le frère scolastique Johann Heuchart (26 ans); le plus vieux, le père Damase Dandurand, le premier oblat canadien (102 ans).»

Dans cet article on y trouve aussi une brève notice biographique pour chacun des oblats inhumés dans ce cimetière du Juniorat de la Sainte-Famille. Ainsi notons l'historien Adrien-Gabriel Morice, né en France en 1859 et décédé le 21 avril 1938. Il a fait carrière en histoire et en ethnographie. Il a été le premier rédacteur du journal Le Patriote de l'Ouest. Pour consulter la liste de ses livres qui se trouve dans la bibliothèque du Centre du patrimoine, consulter le catalogue en ligne. Plusieurs de ses livres sont aussi disponible en ligne grâce au projet Peel.

Photographie prise le 7 octobre 2015En 2015, à l'occasion de la translation des restes des oblats inhumés au cimetière rue Desmeurons, Normand Boisvert a publié un livret des photos de chacun de ces Oblats qui peut aussi être consulté ici en choisissant le menu PDF dans la colonne de droite. Les restes des Oblats inhumés au cimetière rue Desmeurons ont été transférés au cimetière de la rue Archibald.


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps