Logo SHSB

Missions des Soeurs du Sauveur au Brésil et en Haïti

Les premières chanoinesses sont arrivées au Manitoba en 1895 pour y travailler en missionnaires. Soixante-quinze ans plus tard, c'est au tour des Sœurs du Sauveur de reprendre l'élan missionnaire. Ouvertes aux défis du monde moderne et à leur ministère d'éducation chrétienne, et malgré leur nombre décroissant, elles quitteront le Manitoba en 1962 et en 1982 pour travailler outre-mer.
 

Mission au Brésil

Photographie des Chanoinesses régulières des Cinq Plaies de Notre Sauveur envoyées en mission au Brésil. Premier repas dans le presbytère de la nouvelle mission à Sao Paulo. SHSB35200

En 1960, l'archidiocèse de Saint-Boniface participe à un mouvement d'aide religieuse au continent sud-américain en envoyant deux prêtres au Brésil. Ceux-ci seront rejoints en 1962 par une équipe de religieuses manitobaines, dont deux Chanoinesses des Cinq Plaies, Sœur Marie-Joseph Bergeron et Sœur Marie-Louise André, toutes deux institutrices. 
 
Après une formation au Centre interculturel de formation à Petropolis, près de São Paulo, l'équipe canadienne prend charge des paroisses de Santa Joana d'Arc et de Nossa Senhora de Fatima, à São Paulo, qui ont une population d'environ 40 000 personnes. Les religieuses s'occupent de l'enseignement de la catéchèse, travaillant parmi des gens qui vivent dans une pauvreté physique et une misère spirituelle. 
 
Photographie de soeur Marie Louise c.r.c.p. en compagnie de trois catéchistes et de premiers communiants à Sao Paulo au Brésil. SHSB35203
Les dix sœurs manitobaines viennent de cinq congrégations différentes mais vivent ensemble dans trois maisonsà São Paulo. Par les visites à domicile, elles encouragent la participation à la messe et aux sacrements parmi une population peu instruite. Elles organisent aussi un mouvement d'Action Catholique, pour encourager les gens dans leur cheminement spirituel. Les chanoinesses seront présentes à São Paulo jusqu'en 1966.
 
Groupe de catéchistes en compagnie de quelques élèves à Sao Paulo au Brésil. SHSB35209
 
Mission au Haïti
En 1982, fortes de leur expérience missionnaire au Brésil, les Sœurs du Sauveur  quittent le Manitoba pour œuvrer à Port-au-Prince, en Haïti. Trois religieuses, Sœur Alma Choquette, Sœur Hélène Poiron et Sœur Denise Jubinville, vont travailler dans la paroisse Saint-Gérard, paroisse de 70 000 âmes confiée à une équipe canadienne de Les trois soeurs du Sauveur au 26 ruelle Jeudi. Soeur Denise Jubinville arrivée le 1er mai 1982, soeur Alma Choquette et soeur Hélène Poiron arrivées depuis le 13 février 1982. pères Rédemptoristes. Elles quittent le Manitoba le 12 février 1982.
 
En Haïti, les sœurs font un travail de pastorale. Elles s'occupent de l'éducation chrétienne en enseignant des cours de catéchèse aux enfants et aux adultes. Elles s'occupent aussi de visites à domicile, parmi les personnes âgées et les malades, et aident à monter un dispensaire médical pour procurer des médicaments. Les Sœurs du Sauveur travailleront plusieurs années en Haïti, mais devront abandonner ce ministère puisqu'elles vieillissent et leur petit nombre ne peut supporter la mission. C'est en 2002 que la dernière des missionnaires reviendra au Manitoba.
 
 
 Soeur Denise Jubinville et soeur Hélène Poiron en haut du morne, rue du Chili chez les soeurs de Sainte-Anne. Saison des bougainvilliers en pleine floraison, mai-juin 1983. En arrière-plan, Port-au-Prince, Haïti. Denise partira bientôt pour la ville des Cayes, rive sud d'Haïti.
SHSB 64628

Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps