Logo SHSB

Le mini-disc

«Le MiniDisc original (MiniDisk, MD) est apparu sous deux formes : disque dupliqué en masse, fonctionnant selon les principes du disque optique, et disque enregistrable, réenregistrable en fait, constitué d'un matériau d'enregistrement magnéto-optique (voir section 8.2 disques magnéto-optiques). Les deux sous-formats peuvent être lus par les mêmes lecteurs. Les disques, d'un diamètre de 2,5 pouces (64 mm), sont insérés dans un boîtier (caddie). L'enregistrement des MiniDisc utilise le codage Adaptative Transform Acoustic Coding (ATRAC), un algorithme de réduction de débit élaboré sur le codage perceptuel. Bien que très développés (au moins dans les dernières versions d'ATRAC), les formats de réduction de données éliminent de manière définitive ce qui serait capturé par un format non réducteur, et créent également des artefacts tant dans le domaine temporel que spectral. De tels artefacts peuvent produire des erreurs d'interprétation concernant les composantes spectrales aussi bien que les composantes temporelles, particulièrement lors de l'analyse du signal au moyen d'outils spectraux. Les artefacts dus aux codecs de réduction de données ne peuvent faire l'objet de nouveaux calculs ou de compensations après la phase de traitement, car ils dépendent du niveau, de la dynamique et du spectre du signal original. ATRAC est un format propriétaire qui comporte de nombreuses versions et variations, aussi lorsqu'un objectif d'archivage est envisagé, il est conseillé de ré-encoder les fichiers d'enregistrement comprimés en formats de fichiers tels que .wav..... Sony a annoncé l'arrêt de fabrication des MiniDisc en mars 2013.» Tiré du site Web de l'Association Internationale d'Archives Sonores et Audiovisuelles, 5.6.10 Minidisc.


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps