Logo SHSB

Saint-Léon

Saint-Léon, lieu pittoresque bordant un petit lac bien nommé « lac Rond », est la paroisse-mère de la montagne Pembina. Auparavant l'endroit était connu sous le nom de Prairie Ronde. Ce lieu-dit est déjà mentionné en 1858 dans les registres de Saint-François-Xavier, dans l'entrée du baptême no 269 du 9 juin. Fondée dans les années 1870, cette paroisse a des débuts assez uniques, car en fait, il y a eu deux Saint-Léon. Le premier, dit « vieux Saint-Léon », situé au sud du lac, disparaît une dizaine d’années après l’arrivée des premiers colons alors que le deuxième surgit peu après du côté nord. Aujourd’hui, ce petit centre agricole, qui se trouve à environ 100 kilomètres au sud-ouest de Winnipeg, est surtout connu comme le berceau de la plus importante entreprise coopérative de la région, la Co-op de Saint-Léon.

En 1979, à l’occasion du centenaire de la fondation de la paroisse de Saint-Léon, trois de ses anciens habitants préparent un bref historique de leur collectivité, qui est d’abord publié dans l’hebdomadaire La Liberté, puis dans Les Cloches de Saint-Boniface, organe de l’Archevêché et de toute la Province eccliésiastique de Saint-Boniface, et repris dans le livre listorique Pionniers de la Montagne Pembina Saint Léon 1877-2000. Ce texte donne un survol de l’histoire des 100 premières années de Saint-Léon et se termine sur une note optimiste pour l’avenir du village.

De nombreux documents historiques témoignent de la naissance et de l’évolution de Saint-Léon. Parmi ceux qui se trouvent sur ces pages, il y a une carte des propriétaires de 1891 provenant du fonds de la Corporation archiépiscopale catholique romaine de Saint-Boniface. Il y a aussi un registre de l’arondissement scolaire de Saint-Léon – Village et des articles qui paraissent dans les hebdomadaires de langue française du Manitoba, ainsi que dans Les Cloches de Saint-Boniface. Signalons de façon particulière le récit de l’abbé Théobald Bitsche, premier curé de Saint-Léon qui, en 1879, entreprend le voyage vers sa nouvelle paroisse à pied, en passant par Emerson et à travers de territoire habité par les Mennonites dans le sud-est de la province. Trois ans plus tard, il compare ses observations de 1882 à celles de son premier voyage dans une intéressante corrrespondance publiée dans Le Manitoba.

Au Centre du patrimoine se trouvent également de nombreuses photos ainsi que les archives administratives de la Coopérative de Saint-Léon et les archives personnelles de M. Alfred Fortier, fils natif et historien passionné. Quelques documents tirés de ces fonds viennent compléter cet aperçu historique du village de Saint-Léon.
 


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps