Logo SHSB

Notice biographique

Marguerite Lagimodière est une des trois filles issues du mariage à la façon du pays de Jean-Baptiste Lagimodière et de Josette Amérindienne. Marguerite est née entre 1800-1805 lors du premier séjour de son père dans l’Ouest canadien. L’endroit exact de sa naissance n’est pas connu mais on peut présumer que c’est dans les environs de la Colonie de la Rivière-Rouge, possiblement à Pembina ou à Saint-François-Xavier (Prairie du Cheval-Blanc) l’endroit où sa sœur ainée, Marie-Rose Antoinette, est née. Jeune adolescente on la trouve à la Rivière-Rouge où plusieurs sources disent qu’elle marie, le 11 novembre 1818, Pierre-Joseph Brussel, un soldat suisse du Régiment de Meuron. Pierre-Joseph Brussel est recruté par Lord Selkirk pour établir la paix dans sa colonie. Le 15 avril 1817, il signe un contrat devant le notaire J. Desautel à Montréal et par la suite il entreprend le voyage ardu pour se rendre dans l’Ouest. Pour son service, le mercenaire reçoit la récompense d’un petit lopin de terre et il entreprend le métier de cultivateur. Il est fort possible que le couple se soit établi sur une des terres concédées aux soldats Meurons sur les bords de la rivière Seine. Toutefois, Pierre-Joseph Brussel ne figure pas dans le recensement de la Colonie en 1827. Se peut-il qu’ils aient quitté la Colonie comme bon nombre après l’importante inondation de 1826? Se sont-ils refugiés plus au sud, pour être plus près de Pembina?
 
 Le couple Brussel/Bruxelle/Brouselle a une fille, Josephte, qui marie François Boucher (fils de François et Josephte Maskegone) vers 1846 soit à la Rivière-Rouge ou à Pembina. Josephte donne naissance à au moins quatre enfants. Selon les registres de la Paroisse Assomption, Pembina, Dakota du Nord, trois garçons sont décédés à bas âge : un nouveau-né en janvier 1850; François Boucher, né en décembre 1851, décédé le 21 novembre, 1854, et finalement Jean-Baptiste Boucher, né en février 1855 et décédé le 6 avril 1855. Les trois sont inhumés dans le cimetière Métis à Pembina. Cependant, une fille, Marguerite, née à Sainte-Agathe, vers 1847, vit jusqu’à l’âge adulte et épouse Alexis Savoyard, originaire de Saint-Norbert.
 
Quant à Marguerite Lagimodière et Pierre-Joseph Brussel on ignore malheureusement la date et l’endroit de leurs décès.
 
 
1. Généalogie de la famille Lagimodière – Société historique de Saint-Boniface
2. Morin, Gail Métis families, Volume 3
3. Régiment de Meuron, mauricevallee.ca
4. Bruxelles, Brussel & Lagimodière, www.ancestry.ca
5. Pembina Métis Cemetery, Assomption Catholic Church, Pembina, North Dakota www.findagrave.com
6. http://www.glenbow.com/collections/search/findingAids/archtm/extras/sinclair/m-8736-426.pdf
7. Affidavit pour le scrip Métis – Savoyard, Marguerite, née 1846, mari – Alexis Savoyard, père : François Boucher (Métis); réclamation no. 497; scrip no. 3864-3871, date : 8 juin 1876; montant : 160$
 

Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps