Logo SHSB

La mère de Gabrielle Roy en musique

En marge du banquet de la Maison Gabrielle-Roy,  il est intéressant à noter un article paru dans La Presse que  Lucien Chaput a porté à notre attention.  Dans Si la mère de Gabrielle Roy avait été cantatrice... Marie-Christine Blais nous part d'une oeuvre d'André Gagnon et Michel Tremblay, Lettres de Madame Roy à sa fille Gabrielle.

Marie-Christine Blais écrit : «Cela faisait 20 ans, depuis l'opéra Nelligan, que Tremblay et Gagnon n'avaient pas Madame Léon Roy (née Mélina Emilie Landry) avec Joseph, Anna, Agnès et Adèle. créé une oeuvre de concert et qu'ils chechaient ce qui les inspirerait suffisamment tous les deux. Or, quand on sait l'importance de Bonheur d'occasion dans l'oeuvre de Tremblay, on se dit que ça tombe sous le sens, puiser dans la vie de Gabrielle Roy.»

Selon la citation d'André Gagnon : «Je venais de lire Ces enfants de ma vie de Gabrielle Roy. Ensuite j'ai parlé de notre idée avec Jacques [Lacombe, chef d'orchestre] en lui expliquant qu'on pensait travailler à partir de la correspondance entre Gabrielle et sa mère [Mélina Roy]. C'est Jacques qui nous a proposé que ce ne soit pas un échange de lettres, mais bien une oeuvre pour orchestre et une seule voix.» ... «Le livret écrit par Tremblay, en beaux vers libres, est composé de six "lettres" que Mélina aurait pu écrire en 1937 de son lointain Manitoba à sa fille Gabrielle, lorsque celle-ci étudiait en Europe.»

C'est le 11 novembre que Lettres de Madame Roy à sa fille Gabrielle (disponible en Disques Audiogram) est interprétée par Marie-Nicole Lemieux et l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières, sous la direction de Jacques Lacombe.

Photographie SHSB523 : Madame Léon Roy (née Mélina Emilie Landry) avec Joseph, Anna, Agnès et Adèle. La jeune femme debout à l'arrière n'est pas identifiée.

 

Date de publication: septembre 2013


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps