Logo SHSB

L'agriculture à Laurier après 1960

 
Résultat de recherche présenté par Rose Bouchard à Lionel Dorge, mars 1970, texte intitulé Laurier Ma paroisse adoptive Projet centenaire du Manitoba, p. 49-50
 
Voici quelques extraits du document : 
 
« Vers 1960, le fermier connut un changement notable, celui de spécialiser afin d’entrer en compétition avec les grandes entreprises. A cet effet, le fermier dut entreprendre d’élever quelques espèces d’Animaux en grand nombre. » p.49
 
« Avant de semer, il traite la semence avec des "fungicides"  afin d’éléminer toutes les maladies; une fois la semence levée, il l’arrose avec toutes sortes de produits, comme le "Carbyne ou Anadex" pour l’avoine, le D.D.T pour détruire les insectes tels que les "Aphids" et les "flees". Et le 24D pour détruire les "broad-leaves weeds" et beaucoup d’autres. » p.49
 
« En accord avec l’idée générale du peuple des prairies, les habitants de Laurier songent en ce moment à cette notion de produire des récoltes qui répondraient aux besoins des pays tels que le Japon ou autres, pays où le standard de vie monte graduellement. » p.50
 
Collection générale de la Société historique de Saint-Boniface 1.1/137
Reference: 

Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps