Logo SHSB

Zoom sur Saint-Jean-Baptiste

Vue de Saint-Jean-Baptiste

Le village de Saint-Jean-Baptiste est une source d’inspiration pour ses résidants, pour le Centre du patrimoine et aussi pour les romanciers.

Livre -- Pionniers de la prairiePour preuve, le village bilingue a servi de décor à l’ouvrage de la Québécoise Marie-Claude Boily, Jours de tourmente, dont le tome 2, Les pionniers de la prairie, vient juste de sortir. Elle y décrit le destin tumultueux de Victor et Amélia Desmarais, un couple de Québécois qui, en 1885, quittent leur province pour s’installer dans l’Ouest canadien. « J’ai choisi le village de Saint-Jean-Baptiste parce qu’il me fallait un village situé dans la vallée de la rivière Rouge, fondé avant 1885 et composé presque exclusivement de familles québécoises (venues directement du Québec ou ayant vécu un temps aux États-Unis), explique l’auteure du livre. J’avais plusieurs possibilités de villages mais j’avoue avoir eu un coup de cœur pour celui-ci, notamment après avoir pris connaissance du site Internet de la Société historique de Saint-Boniface (SHSB). »

Église en 1877En effet, la SHSB présente le village de Saint-Jean-Baptiste sur son site Internet, parmi d’autres communautés dans la section Au pays de Riel. Et le village fait aussi l’objet d’une documentation importante au sein de la Collection générale de la SHSB. De quoi inspirer encore de nombreux amateurs d’Histoire ou de conteurs d’histoires.


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps