Logo SHSB

Les artistes Pauline Morier et Robert Prénovault

Couverture du catalogue de l'exposition Pauline Morier : Images et arabesques de 1975 - 0322/930/015

Qu'est-ce que Émile Nelligan, Pauline Julien, Claude Jutra, Michel Tremblay et Pauline Morier ont en commun? C'est ce que nous révèle un article de Bernard Mulaire publié récemment dans le bulletin de la Société d'histoire et de généalogie du Plateau Mont-Royal (SHGP) dans sa livraison d'automne 2013. En 1975, l'exposition  «images et arabesques» offrait au publique une série d'acryliques  et de dessins de Pauline Morier. Rue Laval par Pauline Morier, 1970 - A-002Cette exposition présentée au Centre culturel franco-manitobain avait été montée par Bernard Mulaire et était accompagnée d'un catalogue publié aux Éditions du blé. Dans l'article de 2013, Bernard Mulaire nous fait part de sa carrière au Québec où elle s'implanta en 1965. Cette artiste bien connue du Manitoba a donné ses archives au Centre du patrimoine en 2002. Visitez son site Web.

Dans un autre article de Bernard Mulaire, celui de l'été 2012, sous le titre L'artiste Robert Prenovault ancien gardien de l'actuelle place Gilles-Carle, nous découvrons par le biais d'une brève présentation de l'histoire du terrain de la place Gilles-Carle, certains aspects de la carrière de l'artiste manitobain Robert Prenovault : «Pendant onze ans, Prenovault mena à cet endroit une vie artistique trépidante. La cour lui servit de lieu d’expérimentation, et d’exposition de ses sculptures. Parallèlement, il enseigna quelques années au cégep Édouard-Montpetit et, en 1996, participa à l’exposition « Les cent jours d’art contemporain » organisée par le Centre international d’art contemporain. Ce centre avait ses locaux de l’autre côté de la rue Sherbrooke dans l’ancien immeuble Ernest Cormier.»


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps