Logo SHSB

Le fonds Pierre Lardon

Pierre Lardon en 1920 - SHSB 39953

L’amour de la langue et de l’écriture

Né en France en 1855, Pierre Lardon a fait ses études en France avant de partir enseigner l’histoire au Royaume-Uni. De retour en France, il s’est lancé dans le commerce. Puis, en 1896, il a quitté son pays natal pour s’installer au Manitoba. Là, il a travaillé en tant qu’enseignant d’abord, et gardien-chef à l’Hôpital Saint-Boniface ensuite, de 1905 à 1912. Dès 1914, il est devenu rédacteur pour le quotidien Winnipeg Free Press et a participé à plusieurs autres publications francophones telles que Le Manitoba, La Petite Feuille de Saint-Boniface, Le Nouvelliste et Le Soleil de l’Ouest. Il a aussi fondé Le Démocrate, un journal publié en français, en anglais et en flamand.

Poésies de St-Boniface publié en 2010 - 0024_24_26Passionné d’écriture, Pierre Lardon était particulièrement friand de poésie. On lui doit le recueil de poésies intitulé Poésies de Saint-Boniface, publié en 1910, connu comme étant le premier livre de poésie de langue française dans l’Ouest canadien. Dessinateur de talent, il illustrait régulièrement ses poèmes et ses cartes de souhaits.

Pierre Lardon est décédé vers 1940. Il a remis lui-même, quelques années avant sa mort, une grande partie de ses archives personnelles à la Société historique de Saint-Boniface. Le fonds qui porte son nom contient essentiellement de la correspondance, des cartes de souhaits, des poèmes, des photographies  et des écrits variés, autant de pièces qui documentent la vie d’un homme aux multiples talents.

 

Consultez la base de données des archives pour plus d'information au sujet des fonds Pierre Lardon, Le Manitoba, La Petite Feuille de Saint-Boniface, Le Nouvelliste, Le Soleil de l’Ouest et Le Démocrate.


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps