Logo SHSB

La radio au Manitoba français: plusieurs années d’histoire

Publié le 14 décembre 2017, par Amélie Drainville

 

Voilà plus de 70 ans que la radio manitobaine offre aux francophones une option dans leur langue. L’acquisition de ce service a pris plusieurs années, mais le projet qui a vu le jour en 1945 est toujours actif dans la province. Bien que certains blocs des postes anglophones étaient consacrés à des émissions francophones auparavant, c’est en 1941 que l’idée d’une radio entièrement francophone naît chez des franco-manitobains engagés envers leur culture, leur langue, leur religion et leurs traditions. La Radio Saint-Boniface Ltée CKSB voit le jour le 17 janvier 1945 et la première diffusion a lieu le 27 mai 1946. En 1960, un deuxième poste s’installe dans la province : Société Radio-Canada Ltée CBWFT. Radio-Canada utilise jusqu’en 1964 les émissions du Québec avec une semaine de délais de diffusion, mais lorsque la première émission « Sans cérémonie » est créée, le poste prend de l’expansion avec de l’aide technique du réseau CBC et participe même au réseau national.

Avec cet élan d’expansion, le poste CKSB est acheté en 1973 par la Corporation Radio-Canada au prix de 270 728 $. Cette même année, la Fondation Radio-Saint-Boniface est créée avec l’argent de la vente dans le but de subventionner et d’encourager des organismes ou des étudiants qui, par leurs projets, permettent l'épanouissement ou le développement de la langue et de la culture francophone dans la province du Manitoba, notamment dans le domaine des communications. La fondation a été active jusqu’en 1989.

Au Centre du patrimoine, quatre fonds d’archives en lien avec la radio sont entreposés et accessibles. Il s’agit des fonds Radio Saint-Boniface Ltée CKSB, Société Radio-Canada Ltée CBWFT, Société Radio-Canada Ltée CKSB et Fondation Radio-Saint-Boniface Inc. On y retrouve des documents constitutifs et légaux, des contrats, de la correspondance, des coupures de presse, des états financiers, des procès-verbaux, du matériel promotionnel, de la publicité, des documents de production d'émissions, des copies de scénarios, des extraits de programmation, des photographies et de nombreux disques, bandes sonores et vidéocassettes. Pour vous en donner un bref aperçu, voici quelques documents intéressants qui ont été trouvés dans ces archives.

D’abord, on peut voir sur la photo de gauche une planification d’émission de « Programme VI », rassemblant de nombreux invités pour parler de la fin des importantes inondations de 1950. À droite, on peut observer la page couverture d’un texte écrit pour une émission spéciale de la Radio Saint-Boniface Ltée CKSB en l’honneur de Mgr Antoine D’Eschambault, décédé en 1960.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-bas, on retrouve la première page de la partition de la musique originale jouée en 1946 à l’occasion de l’inauguration de la radio CKSB, ainsi que la première de couverture du Chante-clair, périodique publié par CKSB. Ce numéro est sorti lors du mois de mai 1946, premier mois de diffusion de la radio francophone au Manitoba.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous, on observe un document qui présente « Sans cérémonie », première émission originale de la Société Radio-Canada Ltée CBWFT. Toutefois, ce document traite des débuts de cette émission à la télévision. Cette émission de 15 minutes offrait à ses auditeurs de la musique, des anecdotes, des poèmes et des entrevues, notamment avec des chanteuses franco-manitobaines. Au bas de la page, on peut voir les dépenses associées à la production de l’émission.

Les documents ci-dessous sont un extrait du procès-verbal d’une réunion tenue entre des représentants de la Société Radio-Canada et la Fondation Radio Saint-Boniface pour discuter de la vente de CKSB (premier) et l’entente officielle de vente du poste (deuxième).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, le document ci-contre tiré du fonds Fondation Radio-Saint-Boniface Inc. explique les différents critères à remplir pour accéder aux bourses d’études et aux subventions de la fondation.

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur les quatre fonds brièvement présentés dans cet article, consultez notre banque de données en ligne! Il est aussi possible de lire plus attentivement les extraits d’archives utilisés pour la rédaction de cet article en ouvrant le document PDF placé en annexe à la fin de ce texte. Pour mieux connaître l’histoire et l’évolution de la radio franco-manitobaine, vous pouvez lire les deux livres suivants, écrits en partie grâce aux archives disponibles au Centre du patrimoine :

- Bocquel, Bernard (1996). Au pays de CKSB : 50 ans de radio française au Manitoba. Saint-Boniface, Manitoba : Éditions du Blé.

- Vien, Rossel (1977). Radio française dans l’Ouest. Montréal, Québec : Hurtubise.

 

Fichier attachéTaille
Annexe - Extraits des archives sur la radio franco-manitobaine.pdf1.63 Mo

Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps