Logo SHSB

Activité de reconnaissance du 15 mai 2017

Publié le 18 mai 2017, par Amélie Drainville

 

La Société historique de Saint-Boniface (SHSB) a tenu ce lundi 15 mai une fête de reconnaissance pour remercier ceux et celles qui contribuent à l’essor du Centre du patrimoine. Grâce à l’appui continu de sa généreuse communauté, de ses bénévoles et de son personnel, le Centre a réalisé de nombreux projets en 2016 et a dépassé l’ambitieux objectif de 100 000 $ pour sa campagne de financement 2016-2017. Nombreuses étaient les raisons de célébrer!

Sœur Cécile Fortier, porte-parole des cinq congrégations cofondatrices du sous-fonds Archives religieuses, officialise le don monétaire de la congrégation des Missionnaires Oblates de Saint-Boniface La SHSB a chaleureusement remercié les congrégations religieuses féminines qui participent à une importante initiative visant l’acquisition, la préservation, la gestion et la mise en valeur d’archives religieuses lancée par le Centre du patrimoine au cours de l’automne 2016. Sœur Claudette Robert, la supérieure des Sœurs de Saint-Joseph de Saint Hyacinthe, avait d’ailleurs fait le trajet de Saint-Hyacinthe à Winnipeg expressément pour l’occasion, puisque sa congrégation n’est plus active au Manitoba.

Une partie des archives religieuses est présentement accessible au public, mais certaines nécessitent d’être traitées avant d’intégrer la banque de données en ligne. Durant l’événement, des Sœurs des cinq congrégations cofondatrices du sous-fonds Archives religieuses ont lu des extraits de leurs propres archives, formule fort appréciée de l’auditoire. Sœur Léonne Dumesnil, de la congrégation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie a lu un extrait de l’Album du centenaire SNJM du Manitoba (1974) portant sur l’enseignement de la musique :

« Les débuts de la musique au Manitoba furent très modestes, mais ils prirent graduellement de l’ampleur, si bien que le cours vint à comprendre l’enseignement du piano, de l’orgue, du violon, de la guitare, du chant, du solfège, de la petite flute et de toutes les matières théoriques. […] Que de paroisses ont profité des talents de maitres de chant et d’organistes dont la compétence a contribué à rehausser le culte divin! Quelle floraison culturelle apportée par la Congrégation! Tous les élèves ne sont pas des virtuoses, certes, mais tous ont bénéficié de l’initiative et des aptitudes de professeurs dévoués. »

Le président Michel Lagacé prononce son discours

L’évènement a aussi permis de souligner l’importance des archives des congrégations religieuses féminines dans le patrimoine manitobain. Leurs archives se présentent sous de multiples formes (chroniques, thèses, correspondance, photographies, livres, documents administratifs et financiers, etc.) et dressent un portrait complet de la contribution des congrégations à la vie communautaire de l’époque concernée. En effet, ces femmes dévouées ont assumé ou assument encore de nombreuses responsabilités dans les domaines de l’éducation, de la santé, des services sociaux et de la pastorale.  Il est donc primordial de mettre leurs archives en valeur pour rappeler l’importance que ces communautés religieuses ont eue dans la vie de milliers de Manitobains. « Vos archives, révérendes sœurs, enrichissent notre vaste collection et nous permettent de documenter encore mieux l’histoire de la francophonie manitobaine et de l’Ouest canadien. Et vos œuvres vivront tant que ces archives existeront », a exprimé M. Michel Lagacé, président de la SHSB, lors de son allocution.

En 2016, une cible ambitieuse de 2 millions de dollars a été fixée en ce qui a trait au fonds Centre du patrimoine, et ce d’ici 2021. De façon concrète, un rendement de 4 % sur ce 2 M$ générerait 80 000 $ annuellement, une somme importante qui aiderait le Centre du patrimoine à augmenter ses activités. Grâce aux   dons et aux promesses de dons des religieuses, aux dons du public et à l’appariement versé par Francofonds, le Fonds Centre du patrimoine, y compris le sous-fonds Archives religieuses, atteindra 1 M$ en décembre 2020.

Le président de la campagne, Normand Boisvert, prononce son discours

L’événement a donc été une belle occasion pour la SHSB de remercier chaleureusement tous ses précieux donateurs, ses bénévoles qui travaillent d’arrache-pied sur différents comités et le président de la campagne de financement 2016-2017, M. Normand Boisvert, sans qui de tels résultats n’auraient pu être atteints. Entre autres, il a contribué à l’augmentation de 50 % du nombre de donateurs par rapport à l’année précédente. « [J]’ai accepté avec grand plaisir de continuer dans mon rôle de président de campagne pour une autre année. C’est un honneur pour moi de rendre ce service. La Société historique de Saint-Boniface fait un travail formidable », a confié M. Boisvert dans son discours.

Même si le centre accuse un certain retard dans le traitement des nouvelles archives, il n’en faut pas pour autant arrêter leur acquisition! Selon Mme Gisèle Barnabé, consultante responsable de la collecte de fonds de la SHSB, « ce n’est pas parce qu’il y a du travail en attente que l’on doit s’arrêter ». D’ailleurs, plusieurs projets sont déjà sur la table pour les années à venir, ce pourquoi la diversification et la croissance des sources de financement est prioritaire. Dès l’automne, la numérisation des photographies du fonds des Sœurs du Sauveur et la création d’un module sur le site Web faisant connaitre les œuvres des religieuses sont prévues. Comme 25 à 30 % des archives au Centre du patrimoine sont des archives religieuses, les possibilités d’expositions et de création d’outils sur le Web sont infinies!

Pour en savoir plus sur les fonds d’archives religieuses détenus par le Centre du patrimoine, utilisez notre base de données en ligne ou venez nous visiter. Pour accéder à plus de nouvelles sur l’événement, consultez notre page Facebook!


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps