Logo SHSB

Saint-Claude

Le monument aux soldats de Saint-Claude est au coeur de la commémoration des Grandes Guerres et permet de rassembler la population de la région pour les événements commémoratifs­.

Le Cénotaphe de Saint-Claude fut dédié le 14 juillet 1921, et est un des seuls monuments qui honore les Français et les Franco-manitobains morts auCénotaphe de Saint-Claude, sculpteur Nicolas Pirotton champ d'honneur. C'est surtout grâce aux efforts des anciens combattants, devenus membres du "Great War Veterans Association", que ce monument voit le jour. En 1920, les vétérans faisant partie de ce regroupement d'anciens combattants commencent le projet de construire un monument en hommage à leurs camarades tombés. Des 94 jeunes hommes qui avaient servi dans les armées canadienne et française pendant la Grande Guerre, 19 sont morts ou disparus. Des levées de fonds destinées à défrayer les coûts du monument furent entreprises, dont l’une à l’occasion d’une opérette, Au temps de la Gavotte, présentée en 1922.
 
Le monument, qui consiste en 2 statues et un buste, sculptés par Nicolas Pirotton, sculpteur de Saint-Boniface, est construit sur le site de la première église de Saint-Claude, dans le premier cimetière paroissial condamné en 1911. Du côté est, on voit le soldat pensif, en uniforme canadien, qui représente les quelques 18 hommes partis se battre dans l'armée canadienne. Du côté ouest, le soldat en uniforme français, en position "au pied, armes", représente les 77 hommes qui ont combattu sous le drapeau français. Entre les deux, un buste du maréchal Ferdinand Foch. Commandant du XXe corps d'armées au début de la guerre, il se signala particulièrement alors qu’il commandait la 9e armée française lors de la bataille de la Marne, pendant laquelle il aurait dit : « Mon centre cède, ma droite recule. Situation excellente, j'attaque. ». En mars 1918, il fut nommé commandant en chef des armées alliées, d'abord pour coordonner les efforts, puis, après la contre-attaque de la deuxième bataille de la Marne (1918), pour planifier et exécuter la dernière campagne de 100 jours qui apporta aux alliés la victoire tant espérée.
 
Les statues reposent sur un socle imposant qui a de chaque côté une plaque où sont inscrits les noms des soldats morts au champ d'honneur pendant la première guerre mondiale, ainsi que la date de leur décès. Depuis son inauguration le 14 juillet 1914, le monument est le lieu de commémoration communautaire annuel, toujours le 14 juillet. Il est décoré aussi annuellement pour le jour du souvenir, le 11 novembre. Après la deuxième guerre mondiale, deux noms furent ajoutés à la liste des morts à la guerre. On y ajouta plus récemment le nom d'un soldat mort au courant des opérations canadiennes en Bosnie.
Le monument fut restauré en 2011, avec des contributions du Département canadien des anciens combattants, du Ministre français de la défense, de la filiale de Saint-Claude de la Légion Royale Canadienne, de l'Union nationale française du Manitoba et de dons privés. Le monument fut ré-inauguré le 17 juillet 2011, en présence du consul général de France, Jérôme Cauchard, et de l'archevêque du diocèse de Saint-Boniface, Mgr Albert Le Gatt . 
 
Noms de soldats décédés à la première guerre mondiale, et leur date de décès:
Jean Magnin - 24 aout 1914
Fernand Theo - 29 octobre 1914
Louis Vandel 4 janvier 1919
Georges Boille - 7 janvier 1915
Julien Philippe - 21 mars 1915
Henri Leveque - 12 juin 1915
Joseph Porrot - 9 aout 1915
Henri Billart - 1915
Francois Mazurat - 25 sept 1915
Joseph Eliotte - 4 octobre 1915
Alexandre Esnault - 23 mai 1915
Pierre Le Calve - 14 avril 1920
Albert Vandel - 11 janvier 1920
Theophile Guichard - 3 sept 1916
Albert Bray - disparu
Charles Jacquot - mort de ses blessures
Louis Savard - 9 avril 1917
Pierre Ouellette - 27 octobre 1917
William Dupuis - 16 aout 1918
 
Le nom de 15 des 19 soldats morts à la première guerre mondiale figurent aussi sur le monument aux Français de l'Ouest morts pour leur patrie, à Saint-Boniface.
 
Noms de soldats décédés à deuxième guerre mondiale, et leur date de décès:
O.P. Elbert F. Parker - 28 juillet 1943
O.P. Adrien S. Leroux - 5 mars 1945
 
Soldat décédé lors d'opérations canadiennes en Bosnie
Christopher Holopina - 1996
 
Dans Les Français dans l'Ouest canadien de Donatien Frémont, Appendice F, on y trouve la liste suivante de Français qui sont partis de Saint-Claude et des environs pour la guerre de 1914-1918 :
Joseph Allec, Ferdinand Bertoncini, Jean Bertoncini, Henri Billard, Georges Boille, Victor Boulangeot, Joseph du Bourg, Albert Bray, René Brémont, Paul Césarini, Antoine Chatel, Maurice Constantin, Jules Dablin, Pierre Dacquay, Louis Dacquay, Jean David, François Dedieu, Jean Demange, Louis Dréan, Victor Dumets, Abel Eliet, Joseph Elliot, Alexandre Esnault, François Gloux, Théophile Guichard, Joseph Guigueno, César Guyon, Léopold Guyon, René Honorat, Émile Honoré, Robert Joberty, Charles Jacquot, Marcel Jacquot, Maurice Keronflech, Louis Lacroix, Jean-Marie Le Breton, Jean-Marie Le Brun, Pierre Le Calvé, Mathurin Le Dévéhat, Jean-Marie Le Floch, Yves Le Roux, Louis Le Roux, Joseph Le Roux, Jacques Le Roux, Henri Lévêque, Jean Magnin, Robert Martin, François Mazurat, Désiré Mazurat, Joseph Mercier, Alphonse Minaudier, Joseph Minaudier, Jean de Moissac, Charles de Moissac, Eugène Morel, Barthélemy Perroud, Julien Philippe, Jean-Marie Philippot, Auguste Poirier, Jean Porrot, Joseph Porrot, François Pupol, Georges Renaud, Eugène Robart, Julien Roch, Philippe de Rocquigny, René Roulin, Félix Roydor, Georges Taburet, Fernand Théo, Georges Trois, Louis Vandel, Albert Vandel, Léon Vandel, Louis Veillard, Raoul de Villario. 

Et pour l'armée canadienne : Roméo Aubin, Alfred Bernard, Jean-Pierre Basset, Élie Delorme, William Dupuis, Albert Fradin, Paul Joberty, Joseph Keranflech, Julien Le Roux, Louis Martinot, Pierre Ouellette, Adrien Rey, Joseph Rey, Claude Rosset, Henri Rosset, Louis Savard, Charles Taburet, Guillaume Trémorin.

Tiré du livre Anecdotes : Saint-Claude, Manitoba 1892-1992, p. 116, 153 et 154 :

__________________________________________________

Bibliographie :

(1991) Anecdotes, Saint-Claude, Manitoba 1892-1992, Altona, Friesen
 
Memorable Manitobans: Nicolas Pirotton, site web du Manitoba Historical Society
 
Historic Sites of Manitoba: St. Claude war memorial and old cemetary (St. Claude), site web du Manitoba Historical Society

Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps