Logo SHSB

Le voyageur et les migrations canadienne-françaises successives vers l’Ouest

Dans ce texte, on y lit au 2e paragraphe : « La présence française au Manitoba remonte au XVIIe siècle et a été intimement liée à l’aventurisme économique européen en Amérique du Nord ». C’est ce qu’a indiqué le démographe Gilles Lortie dans une conférence intitulée « Francophonie et espace au Manitoba » donnée à la Société historique de Saint-Boniface en 1984.  Le réseau commercial de la traite des fourrures, fondé par ces premiers aventuriers euro canadiens, fournit également le contexte dans lequel des milliers de Canadiens français du Bas-Canada (le Québec actuel) se rendent dans l’Ouest canadien, où ils laissent à leurs héritiers les empreintes de leur langue, de leur foi et de leur culture.
 
Voici quelques extraits du texte :
 
« Au début du 19e siècle, appuyés par les premiers efforts missionnaires de l’Église catholique dans l’Ouest canadien, les descendants des voyageurs se regroupent pour former à la Rivière-Rouge les premières collectivités de langue française du Manitoba actuel. » p.2
 
« Le contrat dressé entre le bourgeois ou son agent et le voyageur est habituellement d’une durée de trois à cinq ans et stipule la destination, les responsabilités de l’engagé, l’équipement et les vivres auxquels il aura droit, ainsi que le salaire et toute autre forme de rémunération. La courte saison estivale est réservée au voyage sur les cours d’eaux libres de la glace. En hiver, le voyageur s’affaire aux activités de construction, d’entretien, d’approvisionnement et de troc aux postes de traite de l’intérieur. » p.3
 
« Les voyageurs et leurs descendants formeront la base des premières collectivités canadiennes et métisses du Manitoba actuel, tels Saint-Boniface, Saint-François-Xavier et Saint-Norbert. » p.4
Reference: 

Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps