Logo SHSB

Une chronologie des relations entre les autochtones et les autres populations - 1900 à 1949

1902 Une épidémie d'oreillons fait 60 morts à fort Rae et une autre épidémie fait 66 morts à fort Résolution. (Fumoleau, 1973, p.329)

1905 De l'or est découvert à Yellowknife.

1905-1906 Signature du Traité 9 portant sur le territoire du nord ontarien.

1906 Le Traité 10 est signé portant sur le territoire du centre et du nord-est de la Saskatchewan.

1914 Interdiction aux Amérindiens du port des vêtements traditionnels et de présenter des dances traditionnelles aux foires et aux «stampedes». (Dickason, 1992, p.326)

1914-1918 La Loi sur les Indiens est amendée permettant l'appropriation de terres des réserves pour la production agricole sans le consentement des conseils de bande. (Dickason, 1992, p.326) On invoque les besoins de l'effort de guerre.

1916 La Loi sur la réserve de St Peter's. Le réserve est reprise aux autochtones et les membres de la réserve sont relocalisés sur la Fisher River. (Dickason, 1992, p.325)

1917 Amendement à la Loi sur les Indiens pour donner le droit de vote aux autochtones ne vivant pas sur les réserves, facilitant l'affranchissement des «Amérindiens». (Dickason, 1992, p.327)

1920 Amendement de la Loi sur les Indiens habilitant le Surintendant général des Affaires indiennes d'affranchir les autochtones qu'il considère qualifiés sans demander leur consentement.

Découverte du premier puits d'huile de Norman Wells aux Territoires du Nord-Ouest. (Dickason, 1992, p.377)

Mise en vigueur plus stricte de l'éducation obligatoire des enfants «amérindiens» entre l'âge de 7 ans et de 15 ans.

1921 Le traité 11 est signé. Il porte sur le territoire du Yukon et de l'ouest des Territoires du Nord-Ouest.

Lors d'un «potlatch», certains Kwagiutls de la Colombie-Britannique sont arrêtés et les objets cultuels sont confisqués et remis au Musée national d'Ottawa. (Grant, 1984, p.140)

1922 Amendement à la Loi sur les Indiens abrogeant l'habilitation donnée en 1920.

1927 Interdiction aux Amérindiens de percevoir des fonds sans autorisation, mesure en vigueur jusqu'en 1951. Ceci rendait plus difficile la mise sur pied d'organisations politiques. (Dickason, 1992, p.324)

1928 L'influenza dans le district du Mackenzie fait 600 morts chez les Amérindiens. (Fumoleau, 1973, p.335)

1929 Les Ojibway de la rivière Severn signent un traité avec le gouvernement canadien, annexé au Traité 9, le dernier des traités numérotés. (Valentine, 1992, p.107)

1930 L'agent indien est habilité à forcer un élève à rester à l'école résidentielle jusqu'à l'âge de 18 ans. (Dickason, 1992, p.335) Voir 1890.

Tentative de fondation d'une Ligue des Indiens par Frederik Ogilvie. (Dickason, 1992, p.328)

Dans les années 1930, on abolit le système des permis pour la vente des produits agricoles ou l'achat de bétail ou d'équipement. (Buckley, 1992, p.52-53) Voir 1890.

1931 L'interdit des «potlatch» est éliminé des statuts. (Grant, 1984, p.140)

La League of Indians of Western Canada demande au département d'établir des écoles sur les réserves parce que les élèves des écoles résidentielles ne font pas de progrès suffisants. (Lascelles, 1990, p.11)

1932 Mise sur pied de la Manitoba Indian Brotherhood. (Turenne, 1970, p.108)

1933 Amendement à la Loi sur les Indiens remettant en vigueur l'habilitation de 1920, abrogée en 1922, sans la clause permettant la contrainte.

1936 Les Affaires indiennes relèvent du Ministère des Mines. (Goulet et Peelman, 1983, p.138)

1939 Une version de la Dance de la soif, la Dance de la pluie, est adoptée par les Saulteux, mesure prise pour tenter de préserver leur culture traditionnelle. (Pettipas, 1988, p. 40-41)

1944 E.E.M. Joblin de l'Église Unie recommande de travailler avec les Amérindiens plutôt que de travailler pour les Amérindiens. (Hendrey, 1969, p.206)

1946-1948 Tenue de la Joint Senate and House of Commons Committee on the Indian Act suite aux pressions des organisations des vétérans amérindiens et des différentes églises dénonçant les injustices et les restrictions inacceptables des habitants des réserves. Le comité recommande une «Claims Commission» pour régler toutes les questions des droits de traités. (Dickason, 1992, p.329 et Turenne, 1970, p.25)

1947 Une délégation de l'Église Unie propose au comité parlementaire spécial d'abolir la tenue en tutelle des Amérindiens et d'accorder plus d'autonomie gouvernementale sur les réserves. (Hendrey, 1969, p.206)


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps