Logo SHSB

Île-des-Chênes

Église d'Île-des-Chênes en 1934 - SHSB 16521

Suite à une pétition présentée à Monseigneur Langevin, la paroisse d’Île-des-Chênes et Grande Pointe, comprenant 45 familles, est fondée en juin 1905 sous le vocable de paroisse Notre-Dame-de-la-Miséricorde. Une église est construite et la première messe est célébrée le 25 décembre 1905. Une cloche sortie des ateliers de M. Amédée Bollée, Le Mans, France est bénite le 7 octobre 1908. L’abbé Gédéon Rivard, inventeur et cinéaste amateur, a été curé de 1917 à 1948 et y laissa sa marque. S’étant construit un observatoire avec télescope, il s’adonna aussi à la cinématographie.  Il invente ses propres lentilles 16 mm dont il se sert pour filmer les activités de la paroisse et ses inventions. Il organise ensuite des soirées pendant lesquelles il présente ses films d’une vingtaine de minutes à ses paroissiens. L’abbé Rivard devient ainsi l’un des premiers cinéastes du Manitoba.
 
En 1939, les sœurs Oblates fondaient une maison à Île-des-Chênes et prenaient charge de l’école du village. Elles enseigneront d’abord à l’école Coquart, ensuite à l’école d’Île-des-Chênes de 1952 à 1959 et à l’école Riel de Grande-Pointe de 1957 à 1965. En 1980, Sœur Zélie Ruest est la seule religieuse enseignante. En 1984, le Collège régionale Gabrielle-Roy ouvre ses  portes. En 2000, les sœurs Oblates quittent définitivement  Île-des-Chênes.
 
En 1945, la Caisse populaire d’Ile-de-Chênes est fondée alors que l’abbé Adélard Couture est curé de la paroisse.

Trudeau d'Auteuil, Délia. À l'ombre des chênes: Souvenirs historiques d'Ile-des-Chênes et Grande-Pointe. 1980.


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps