Logo SHSB

Première Grande Guerre - Conscription

À une Conférence impériale à Londres en avril 1917, le gouvernement britannique demande une cinquième division d'infanterie au Canada. Le manque de soldats en réserve se fait sentir, et on doit soit enrôler plus d'hommes, ou diminuer l'armée.
 
Borden revient au Canada et décide d'y imposer la conscription. La Loi du Service Militaire de 1917, bien vue par le Canada anglais, reste très impopulaire parmi les autres Canadiens, et divise le pays sur des lignes ethniques. À Winnipeg, ville devenue plutôt multiethnique grâce aux vagues d'immigration de l'avant-guerre, 94% des hommes appelés aux armes demandèrent d'en être exemptés, et environ la moitié des demandes furent soutenues en cour7. Ces chiffres sont comparables dans les autres villes canadiennes. Au Manitoba, la réforme scolaire de 1916 qui interdit l'enseignement en français et en langues autres que l'anglais ne fait rien pour encourager la participation à une guerre au nom de la Grande-Bretagne.
 
On y voit Donat Leclair, J. B. Tucker, non-identifié et, assis, Doria Dorge, SHSB45379En tout, 142 588 hommes furent enrôlés sous la Loi du Service Militaire8, mais seulement 24 132 se rendront aux champs de bataille en Europe avant la fin de la guerre9. La crise de Conscription divisera aussi  les partis politiques canadiens. Pour remporter l'élection générale de 1917, le gouvernement conservateur de Borden donnera le droit de vote aux soldats du corps expéditionnaire canadien, ainsi qu'à leur épouse, leur mère et leurs soeurs. Les partis libéraux et conservateurs, scindés par le débat sur la conscription, se divisent. L'élection de 1917 donne la victoire à Borden, qui dirige maintenant un parti dit unioniste en faveur de la conscription. 
 
La guerre se poursuit. En mer, la flotte de la Grande-Bretagne est la plus puissante, et pour bonne raison. Le Royaume-Uni dépend des ressources de l'Empire britannique pour survivre et continuer à se battre. En plus d'envoyer des hommes, le Canada est une source importante de denrées alimentaires pour les Alliés. Dans la "Guerre de l'Atlantique", l'Allemagne cherche à imposer un blocus pour empêcher ces ressources d'arriver en Angleterre. Le sous-marin devient l'arme choisie du blocus économique. Mais l'Europe se nourrit aussi de l'industrie américaine de munitions et d'armements. Les navires marchands américains aident au ravitaillement des pays alliés, et l'Allemagne décide donc que ces navires officiellement neutres doivent également être coulés. Le résultat: le 6 avril 1917, les États-Unis déclarent la guerre à l'Allemagne.
 
______________________________________________________
7- Blanchard, Jim (2010) Winnipeg's Great War, A City Comes Of Age, Winnipeg, p. 204
8- Morton & Granatstein, ibid., p. 279
9- Loi du Service Militaire, Encyclopédie canadienne, site Historica Canada http://encyclopediecanadienne.ca/fr/article/loi-du-service-militaire/
 
Photographie : Donat Leclair, Jean-Baptiste Tucker, non-identifié, et assis, Doria Dorge.
 
 

Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps