Logo SHSB

IIe Grande Guerre et la Croix-Rouge

De 1941 à 1947, Donatien Frémont occupe le poste de rédacteur à la Commission de l'Information en temps de guerre, où il est chargé des publications en français. C'est ainsi que l'on peut trouver dans les dossiers de la Société historique de Saint-Boniface des copies des Pages documentaires publiées par la Commission. Plusieurs données sont présentées dans les numéros de ces Pages documentaires.

2 096 600 personnes sont recrutées par la Croix-Rouge canadienne dont 1 239 300 adultes et 857 300 garçons et filles composant 31 789 groupes locaux de volontaires occupés à des travaux de tricot et de couture, oeuvres d'assistance sociale et visite des hôpitaux, confection des colis pour les prisonniers de guerre, cliniques de donneurs de sang, etc. 

21 278 370 articles de pansement, d'habillement, etc envoyés outre-mer du début de la guerre à la fin de 1942.

3 millions de colis de nourriture aux prisonniers de guerre canadiens et britanniques ont été confectionnés au Canada du début de la guerre à la fin de 1942 dans 5 centres : Montréal, Toronto, Hamilton, Windsor et Winnipeg. 

3 millions et 500 milles dollars, le budget de la Croix-Rouge canadienne en 1943.

35% des Canadiens du sexe masculin âgés de 18 à 45 ans sont entrés dans les forces armées canadiennes.  Répartition : en 1939, 1 800 (marine) 4 500 (armée) et 4 000 (aviation); en 1940, 10 000 (marine) 155 000 (armée) et 30 000 (aviation); en 1941, 24 000 (marine) 230 000 (armée) et 80 000 (aviation); en 1942, 40 000 (marine) 350 000 (armée) et 115 000 (aviation); en 1943, 67 000 (marine), 460 000 (armée) et 200 000 (avaition); et en 1944, 90 000 (marine) 475 000 (armée) et 204 000 (aviation).


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps