Logo SHSB

IIe Grande Guerre - les morts

Les soldats morts originaires de paroisses manitobaines francophones ou métisses qui ont fait l'objet d'un court article dans La Liberté sont présentés dans ce module.

Parmi les soldats décédés, on compte en compte 16 qui sont dans la Royal Canadian Air Force, 2 dans la marine, les autres dans l'armée canadienne. 
- 7 sont membres du Royal Winnipeg Rifles, qui débarqua sur Juno Beach au Jour J, le 6 juin 1944. 
- 6 font parti du Winnipeg Grenadiers, qui fut envoyé à Hong Kong en 1941. Tous furent fait prisonniers après l'invasion japonaise du Hong Kong, et moururent dans des camps de prisonniers japonais. 
- 6 furent membres du Queen's Own Cameron Highlanders of Canada, régiment de Winnipeg formé à l'origine de membres venus de l'Écosse. 
3 sont membres du 4th Princess Louise Dragoon Guards, unité de reconnaissance qui a vu le combat en Sicile et en Italie.
2 sont membres du Princess Patricia's Canadian Light Infantry, qui s'est battu en Italie.
2 sont membres du corps médical, le Royal Canadian Army Medical Corps.
3 sont membres du corps de services aux armées.
2 sont artilleurs.
Les autres ont servi dans divers régiments canadiens, dont un dans le bataillon canado-américain 1st Special Service Force, corps d'élite qui s'est battu en Italie.
19 des morts sont ensevelis en France, 13 en Italie, 7 aux Pays-Bas, 4 en Belgique.
Les 6 morts de Hong Kong sont ensevelis à Hong Kong et au Japon, et un pilote de la RCAF est enseveli au Myanmar.
11 sont ensevelis en Grande-Bretagne, et 5 au Canada. 
Parmi les soldats décédés, on compte en 16 qui faisaient partie de la Royal Canadian Air Force, 2  étaient dans la marine, les autres dans l'armée canadienne. 
 
- 7 étaient membres du Royal Winnipeg Rifles qui débarqua sur Juno Beach au Jour J, le 6 juin 1944. 
 
- 6 faisaient partie du Winnipeg Grenadiers qui fut envoyé à Hong Kong en 1941. Tous furent faits prisonniers après l'invasion japonaise de Hong Kong et moururent dans des camps de prisonniers japonais.
 
- 6 furent membres du Queen's Own Cameron Highlanders of Canada, régiment de Winnipeg formé à l'origine de membres venus de l'Écosse. 
 
- 3 faisaient partie du 4th Princess Louise Dragoon Guards, unité de reconnaissance qui a pris part aux combats en Sicile et en Italie.
 
- 2 étaient membres du Princess Patricia's Canadian Light Infantry, qui s'est battu en Italie.
 
- 2 étaient membres du corps médical, le Royal Canadian Army Medical Corps.
 
- 3 étaient membres du corps de services aux armées.
 
- 2 étaient artilleurs.
 
Les autres ont servi dans divers régiments canadiens, dont un dans le bataillon canado-américain 1st Special Service Force, corps d'élite qui s'est battu en Italie.
 
19 des morts sont ensevelis en France, 13 en Italie, 7 aux Pays-Bas, 4 en Belgique. Les 6 morts de Hong Kong sont ensevelis à Hong Kong et au Japon, et un pilote de la RCAF est enseveli au Myanmar. 11 sont ensevelis en Grande-Bretagne et 5 au Canada. 
 

La Liberté, 1939-1945

Holm, Gerald F. Buchner, Anthony P., Lieux de mémoire Des lieux du Manitoba perpétuent le souvenir des soldats morts à la guerre, Gouvernement du Manitoba -Programmes des noms géographiques du Manitoba, 2002, 525p.


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps