Logo SHSB

Saint-Pierre-Jolys

Monument commémoratif à St-Pierre-Jolys - Photo de la Manitoba Historical Society

Photographie de la Manitoba Historical Society

La première division canadienne à s’embarquer pour la France, donc pour faire partie de la première Grande guerre mondiale, eut lieu en février 1915.
Jean-Baptiste Mulaire en 181? - Fonds Famille Mulaire, 2011 04 08, PA 836Ce fut en janvier 1916, qu’une assemblée à lieu à St-Pierre en faveur du recrutement des futurs soldats.
Déjà en cette année, deux jeunes dont John Moran et Pierre Croteau , y perdent la vie. Les années de bataille suivent, et avec elles les pertes de Arthur et Sévère Gaffrey, Louis-Roméo Gauthier, Jean-Baptiste Mulaire, Aurèle-Arthur Préfontaine et Joseph Cinq-Mars.
Suite au conflit 1914-1918, une fête canadienne eut lieu à Wancourt, Pas-de-Calais, France, pour honorer le soldat défunt Préfontaine et les 18,000 qui reposent à ses côtés au cimetière britannique de Wancourt.
Le spectre de la Seconde guerre mondiale s’abattit sur le pays et sur St-Pierre-Jolys en 1939. Une centaine de soldats s’enrôlent; plusieurs ne reviendront pas, dont Arthur Rodrigue, Michel Szumski, Donat Nault, Florio Carrière et Donat Beaulieu.
En 1954, l’on note le déménagement du monument des soldats, à St-Pierre, du cimetière au centre du village.  

Tiré du livre Pages de Souvenirs et d’histoire : La paroisse de Saint-Pierre-Jolys au Manitoba, pages 267-270 :

Pages de Souvenirs et d’histoire : La paroisse de Saint-Pierre-Jolys au Manitoba, pages 267-270

Jolys, J.-M. et J-H Côté. Pages de Souvenirs et d’histoire : La paroisse de Saint-Pierre-Jolys au Manitoba. 1974

Comité du livre de St-Pierre-Jolys, Manitoba. Saint-Pierre-Jolys, Manitoba : Saveurs d'antan, parfums de familles, joyaux d'une communauté, au fils du temps... 2005


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps