Logo SHSB

Synopsis

Cette exposition se veut, d’une part, une synthèse du contexte et des événements historiques qui interviennent dans les années soixante et soixante-dix et de leur influence sur la société franco-manitobaine pour mieux comprendre comment ces bouleversements sociaux ont mené à l’émergence d’une modernité chez les artistes franco-manitobains. D’autre part, elle montre l’essor que prend ce bouillonnement culturel dans les années soixante-dix, jusqu’à son rattachement au mouvement artistique national en cours dans les années quatre-vingt. 

Les éléments qui servent de canevas à cette exposition viennent principalement du Fonds Bernard Mulaire conservé aux archives de la Société historique de Saint-Boniface depuis 2000. Mulaire ayant été un des acteurs majeurs de cette période, on retrouve dans ce fonds d’archive une multitude de lettres, oeuvres, documents, photographies, articles de journaux, et autres publications, de et sur Mulaire et autres artistes franco-manitobains qui retracent l’histoire de l’effervescence culturelle et artistique qui caractérise cette période. Dès lors, en s’appuyant sur le parcours de Bernard Mulaire, cette exposition résument les moments-clés du développement de l’identité culturelle des artistes franco-manitobains. Cette exposition interprète les archives de Mulaire en montrant son importance par sa portée historique.

Dans une première section, les événements socio-historiques situent la période relative à l’exposition. Les principaux acteurs de la scène artistique locale y sont présentés. Les liens entre ces artistes sont tissés par leur parcours scolaire, les amitiés et camaraderie qui distingue ce groupe et les premières manifestations culturelles auxquelles ils prennent part. 

La deuxième section de l’exposition relate la création du Centre culturel francomanitobain, premier lieu permanent destiné à la diffusion et promotion des arts visuels francomanitobains qui donne une légitimité au bouillonnement artistique de cette période. Une sélection d'oeuvres produites au cours des années 70 montre aussi que l'identité culturelle qui distingue cette jeunesse franco-manitobaine est bien enracinée.

Finalement, la troisième et dernière section examine comment ce vent de liberté qui souffle à cette époque a rattrapé les mouvements culturels nationaux par l’exode de certains de ces artistes et les nombreux échanges avec plusieurs artistes de l’extérieur du Manitoba.


Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps