Logo SHSB

Dessinateur

C’est lors de son séjour d’études à la Tyler School of Art aux États-Unis et en Italie que Bernard Mulaire atteint une assurance technique et artistique dans son dessin, son travail s’affranchit des dernières contraintes provenant de la communauté. L’artiste s’était jusque-là distingué par son coup de crayon précis et ses rendus détaillés, préconisant le sujet du corps. Il avait aussi côtoyé l’abstraction, surtout en peinture. La précision du détail, présente dans les oeuvres antérieures, devient maintenant plus que simple technique servant le sujet, elle fait dorénavant partie intégrante du discours de l’œuvre. Fond et forme y sont intrinsèquement liés.

Dans ces œuvres, l’artiste met en scène des femmes nues dont le corps est restreint par des carcans, masques, et dispositifs qui évoquent des instruments de servitude physique. Nous pourrions nous trouver dans la position du voyeur face à ces femmes immobilisées de force, mais l’aspect formel du dessin, d’une netteté chirurgicale, serre à nous distancer du sujet. Notre relation à l’œuvre, qui serait autrement éprouvante, devient objectivable dans l’écart imposé par la technique. Qui plus est, l’absence de visages appuie cette distance en dépersonnifiant le sujet. Ce dernier devient alors objet, et l’objet-technique, sujet.
 

La section de l'exposition consacrée aux talents de dessinateur de Bernard Mulai

Enregistrer/Marquer

Centre du patrimoine, 340, boulevard Provencher, Saint-Boniface, (Manitoba) R2H 0G7 - T 204-233-4888 - ©2010 - Société historique de Saint-Boniface
Voici la photo du Centre du patrimoine sur Google Maps